Le projet : « Développer la recherche multidisciplinaire pour prévenir les accidents de la voie publique au Bénin»

L’urbanisation et la croissance démographique favorisent les accidents de la voie publique (AVP) qui constituent un important problème de santé publique avec des conséquences lourdes au plan individuel et collectif et au plan économique au Bénin. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les AVP sont la 1ère cause de mortalité chez les 15-29 ans. Au Bénin, le taux de mortalité due aux AVP estimé à 28 pour 100.000 personnes fait partie des plus élevés au monde. Les chiffres nationaux sont largement sous-estimés. Le Bénin ne dispose pas de politique de sécurité routière et les AVP, question majeure de santé publique et désormais Objectif de Développement durable au plan mondial, sont très peu pris en compte dans les projets de coopération de développement. La mise en place des politiques de prévention adaptées pertinentes et efficaces nécessite de disposer de données probantes et scientifiquement objectives qui puissent orienter la prise de décision. Le contexte actuel est tel que la recherche et les institutions de recherche sont peu intégrées pour la définition des stratégies d’intervention. Afin de combler ce gap en évidences scientifiques, le présent projet vise la réduction de la mortalité et de la morbidité d’origine routière par la prévention.

A terme, les résultats attendus du projet sont :

R1 : Les capacités institutionnelles de l’IRSP sont renforcées par la création d’une unité de recherche multidisciplinaire fonctionnelle pour la prévention des AVP,

R2 : Des recherches et des recherches-actions sur les traumatismes / accidents de la voie publique sont développées dans le cadre de doctorats et de masters,

R3 : Les résultats sont valorisés et disséminés aux parties prenantes impliquées dans la sécurité routière (Ministères du transport, de la santé (MS), milieu scientifique, Organisations non gouvernementales (ONG)), les associations de conducteurs pour l’appui à l’élaboration des politiques publiques dans le domaine des traumatismes et accidents de la route.

Le projet, développé avec le soutien des bénéficiaires tels que l’Union Nationale des conducteurs Zémidjans du Bénin, l’ONG Alinagnon et le partenariat d’institutions universitaires du Nord et du Sud, du Ministère de la Santé du Bénin et le Centre National de Sécurité Routière du Bénin sera d’un coût estimé à 500.000 euros sera financé par l’Académie de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (ARES) et s’étendra sur une période de 60 mois.

Les institutions partenaires du projet

  • Ecole de Santé Publique- Université Libre de Bruxelles : Coordination Nord
  • Institut Régional de Santé Publique- Université d’Abomey-Calavi : Coordination Sud :
  • Partenaires universitaires: Faculté des lettres, arts et sciences humaines-Université de Parakou, Institut des Sciences Humaines et Sociales (Université de Liège), Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (IGEAT)- Université Libre de Bruxelles.
  • Partenaires Sud: Ministère de la Santé du Bénin, Centre National de Sécurité Routière du Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *